Les 15 derniers sons Kmer de l’heure selon CamerBuzz

Malgré la Situation actuelle dans le monde (Corona effet) les artistes Camerounais ne se reposent pas sur leurs lauriers. Ils sont bien conscients que dans des moments comme ceux-ci, la musique est la bienvenue pour nous aider à penser à autre chose et à adoucir les mœurs. En quelques mois nous sommes donc arrosés de belles mélodies notamment :

1 – Tzy Panchak (El Panchako)

Activiste de la région du NOSO au Cameroun, qui nous rappelle dans sa dernière collaboration avec Vernyuy Tina, Cleo Grae et Vivid dans “who be actor” que des gens souffrent et meurent toujours au Cameroun sous les coups des armes de leurs frères. Le son est truffé d’émotions et de messages poignants. Il nous rappelle que nous devons rester unis et penser à notre beau 237. On recommande le son fort.

2 – Locko

L’artiste de la Maison Universal, le sawa à la voix suave nous envoi de la bonne humeur et une grande vague d’espoir avec son nouveau titre “les mêmes mêmes choses” dans lequel il dénonce (ou pas) la redondance partout et le fait qu’on ne nous laisse pas rêver. On veut rêver mon frère et faire les choses différemment en tout cas dis le leur Locko. Nous on te suit.

3 – Darina victry

Le nom déjà n’est pas le plus facile à prononcer donc imaginez la chanson en elle-même. En tout cas c’est la nouvelle pépite de l’humoriste Moustik Karismatik qui s’est lancé dans la production. Son tout premier single “Laisse-moi t’aimer” qui a longtemps fait ses preuves en audio est sorti récemment en vidéo et il connait le même succès. Encourageons seulement nos artistes on perd quoi.

4 – Shura – Voilà Moi

L’étoile montante du label Stevens ME, qui avait cartonné avec le morceau “Aller dire” revient avec un nouveau single : “Voilà moi” qui nous parle de comment la situation aurait cuit après avec son gars, on ne sait pas alors si c’est le même. Elle disait qu’elle est calée, la famille a parlé elle n’a pas écouté et la voilà au carrefour maintenant. De toutes les façons, le son nous plait et c’est le genre qu’on veut seulement “send” à nos petites sœurs qui sont entêtées.

5 – Fulbert – Reviens Moi

Jeune étoile montante du label GC Recordz tente un featuring avec la belle Daphné, ce qui lui réussit totalement. On assiste à la rencontre de deux grandes voix du mboa et nos oreilles n’en sont que ravies. Le single ‘‘Reviens-moi ”qui parle d’une relation douloureuse, séparation compliquée à cause du “ndem” du garcon fait rage surtout par son originalité dans le clip (la danseuse de ça). En gros “les way lovy lovy “quoi. Allez aussi écouter ça peut vous inspirer à rattraper une ancienne relation qui a “ndem” comme ça.

6 – Reniss  – Commando

Elle revient en force avec un album (NZO) tout frais, tout prêt à la dégustation et commence par nous proposer son titre phare “Commando”, il s’agit de la grande et très talentueuse Reniss, qui ne la connait pas aujourd’hui ? Nous vous expliquons vite fait: elle a fait via ce titre, nous dirions même cet album un bond dans le passé “antérieur” camerounais, nous voulons parler ici de l’époque de Dina Bell, Ben Decca, Beco Sade, etc… Sonorement, scéniquement, dans le vestimentairement, chorégraphiquement et même la couleur de l’image la chanteuse et son équipe ont su nous replonger dans le bon vieux Makossa comme on le connait au Cameroun. Dans la Chanson elle parle de son homme militaire parti et jamais revenu depuis lors et des promesses qu’il n’aura pas pu tenir et tout ceci dans la douceur et nuance de sa voix.

7 – Ko-C

Vous le connaissez tous plus besoin de le présenter ici. Son dernier single est sorti il y a 1 mois environ et il est de tombé comme le salaire à la fin du mois. Intitulé “Mon PALA PALA“, la Couleur de çà, le goût du son, et un petit qui a délivré la danse dans le clip. Bref Il parle des sorciers qui attendent que tu réussisses pour dire que tu as triché. Il y a le talent au 237 ; nous on supporte et on encourage.

8 – Blanche Bailey.

La Queen Mimba nous bombarde avec une dure Rumba congolaise à la sauce camerounaise intitulée “Mes Respects“. La façon avec laquelle le son commence d’abord nous voulons parler de la voix qu’on entend, celle d’une “go“(femme) qui fait le kongossa un genre un genre on se demande seulement qui va se faire respecter. Mais on est tout de suite bercé par la douce voix de notre MIMBAYEUSE et on est dans le yamo (on aime). Tout ce qu’on veut c’est de danser avec elle. En tout cas big up à la belle Blanche pour le son. Nous on aime.

9 – Tenor

Décidemment cette période de confinement inspire assez nos artistes et leur donne beaucoup de temps sûrement pour nous produire des délices mélodieux pour nos oreilles et c’est à n’en pas finir. Ténor dans son élan d’ingéniosité nous permet de faire un grand big Up, avec ou sans intentions, au monument du coupé décalé disparu il y’a quelques mois avec son nouveau titre intitulé “Peter les Plombs “.N’allez surtout pas me demander d’où il sort ce titre, nous ne saurions  vous répondre tout ce que nous pouvons souligner ici c’est le fait que le tube vous fera certainement péter les plombs dans le sens propre de l’expression, surtout sur une piste de danse. Le travail est propre, le son est fort et dansant comme on aime et le talent est au RDV. N’hésitez pas à aller vous régaler.

10 – Charlotte Dipanda

Certains disent que c’est l’une des plus belles femmes du Cameroun, ok mais ce n’est pas pour sa beauté que l’icône de la musique camerounaise Charlotte Dipanda apparait dans cet article à cette position. C’est clairement parce que notre chanteuse mélodieuse a sorti il y a quelques semaines un nouveau single “quand tu n’es pas là” et fait la joie de ses fans avec cette mélodie tout aussi envoutante et entrainante que les autres. À la lecture simple du titre on peut déjà se douter qu’il s’agit d’une histoire d’amour et connaissant le côté mélancolique très présent chez ce Jury de “The voice Afrique”, c’est donc une histoire triste que nous vous encourageons à aller écouter instantanément.

11 – Stanley Enow le créateur du mouvement “Hein pere“, l’un des artistes les plus controversés du 237, où il a même fait quoi aux Camerounais ohhh? Ce qui est sûr c’est aussi l’un des rares artistes Kmer qui réussit toujours les durs featurings. Cette fois il nous mélange Ariel Sheney et Diamond Platnumz dans un remix du hit “my way” que vous connaissez surement. Chacun chante là-bas comme il sent, çà sort comme ça sort et à la fin c’est un succès fou. Continuez à tirer sur ce mbom (homme) parce que ça a le don de l’inspirer fortement.

12 – Mimie 

L’une des artistes les plus “underrated” au Cameroun comme diraient nos amis les Américains, ce qui veut dire sous-estimée ou encore n’ayant pas le succès qu’elle mérite. Bien consciente de ses statistiques, elle ne se laisse pas faire et nous sort un très gros hit “j’avance” dans lequel justement elle parle de ce côté de l’Homme qui apprécie dans le noir et à la lumière fait des critiques et a une maligne habitude de vouloir te diminuer. Le message de Mimie c’est donc : advienne que pourra elle avance.

 

13 – Boy TAG ft Daphné ft Sons of Culture

Quoi de mieux dans une atmosphère de tristesse, de deuil comme celle dans laquelle nous sommes plongée qu’une douce mélodie traditionnelle influencée par des artistes urbains, cette chanson nous montre juste une fois de plus que l’union fait la force. Vous avez sûrement reconnu les noms cités plus haut, ok Sons of Culture peut-être pas, c’est justement l’occasion de les connaitre. Bref il s’agit d’une très belle chanson du rappeur très apprécié Boy TAG, qui s’est associé à la belle Daphné et aux “enfants de la culture” (Sons of Culture) pour nous mettre bien musicalement parlant. La chanson implore juste le Seigneur d’aider à repousser les “troubelmakers”, que le chemin soit sans embûches ou alors qu’il obtienne la force de traverser les obstacles sur son chemin. La grande prière vous l’aurez compris.

 

14 – Tenor

Ebanflang c’est aussi son surnom. Il  revient encore avec un dur bouillon de mots bien pimentés dans son nouveau titre “Ils ne savent pas” on va même encore expliquer quoi ? Le titre dit tout massah. En tout cas il dit que les gars qui ne savent pas d’où il vient “la ferme!”. Nous on écrit seulement on ne parle pas.

 

15 – Mr Leo

Il a longtemps été sous les feux des projecteurs notamment avec ses titres “jamais jamais“, “e go better” et “désolé” maintenant il nous revient dans un tout autre univers, la voix est toujours la hein  ne vous n’inquiétez pas, il nous fait faire un retour aux sources avec son nouveau titre “zege-zege”, qui de par le vestimentaire, la danse, et même le maquillage nous replonge dans un passé qu’on a tendance à oublier. Nous vous invitons à aller déguster.

La conclusion. / ?.

5 – Fulbert – Reviens Moi

Jeune étoile montante du label GC Recordz tente un featuring avec la belle Daphné, ce qui lui réussit totalement. On assiste à la rencontre de deux grandes voix du mboa et nos oreilles n’en sont que ravies. Le single “reviens moi“qui parle d’une relation douloureuse, séparation compliquée à cause du “ndem” du garcon fait rage surtout par son originalité dans le clip (la danseuse de ça). En gros “les way lovy lovy “quoi. Allez aussi écouter ça peut vous inspirer à rattraper une ancienne relation qui a “ndem” comme ça.

6 – Reniss  – Commando

Elle revient en force avec un album (NZO) tout frais, tout prêt à la dégustation et commence par nous proposer son titre phare “Commando” ,il s’agit de la grande et très talentueuse Reniss, qui ne la connait pas aujourd’hui ?Je vous explique vite fait: elle a fait via ce titre , je dirais même cet album un bond dans le passé “antérieur” camerounais, je veux parler ici de l’époque de Dina Bell, Ben Decca, Beco Sade, etc… Sonorement, scéniquement, dans le vestimentairement, chorégraphiquement et même la couleur de l’image la chanteuse et son équipe ont su nous replonger dans le bon vieux Makossa comme on le connait au Cameroun. Dans la Chanson elle parle de son homme militaire parti et jamais revenu depuis lors et des promesses qu’il n ‘aura pas pu tenir et tout ceci dans la douceur et nuance de sa voix.

7 – Ko-C

Vous le connaissez tous plus besoin de le présenter ici. Son dernier single est sorti il y a 1 mois environ et il est de tombé comme le salaire à la fin du mois. Intitulé “Mon PALA PALA“, la Couleur de çà, le goût du son, et un petit qui a délivré la danse dans le clip. Bref Il parle des sorciers qui attendent que tu réussisses pour dire que tu as triché. Il y a le talent au 237 nous on supporte et on encourage.

8 – Blanche Bailey.

La Queen Mimba nous bombarde avec une dure Rumba congolaise à la sauce camerounaise intitulée “Mes Respects“. La façon avec laquelle le son commence d’abord je veux parler de la voix qu’on entend, celle d’une “go“(femme) qui fait le konossa un genre un genre on se demande seulement qui va se faire respecter. Mais on est tout de suite bercé par la douce voix de notre MIMBAYEUSE et on est dans le yamo (on aime). Tout ce qu’on veut c’est de danser avec elle. En tout cas big up à la belle Blanche pour le son. Nous on aime.

9 – Tenor

Décidemment cette période de confinement inspire assez nos artistes et leur donne beaucoup de temps sûrement pour nous produire des délices mélodieux pour nos oreilles et c’est à n’en pas finir. Ténor dans son élan d’ingéniosité nous permet de faire un grand big Up ,avec ou sans intentions, au monument du coupé décalé disparu il ya quelques mois avec son nouveau titre intitulé “Peter les Plombs “.N’allez surtout pas me demander d’où il sort ce titre, je ne saurais vous répondre tout ce que je peux souligner ici c’est le fait que le tube vous  fera certainement péter les plombs dans le sens propre de l’expression ,surtout sur une piste de danse. Le travail est propre, le son est fort et dansant comme on aime et le talent est au RDV, n’hésitez pas à aller vous régaler.

10 – Charlotte Dipanda

Certains disent que c’est l’une des plus belles femmes du Cameroun, ok mais ce n’est pas pour sa beauté que l’icône de la musique camerounaise Charlotte Dipanda apparait dans cet article à cette position. C’est clairement parce que notre chanteuse mélodieuse a sorti il y a quelques semaines un nouveau single “quand tu n’es pas la” et fait la joie de ses fans avec cette mélodie tout aussi envoutante et entrainante que les autres. À la lecture simple du titre on peut déjà se douter qu’il s’agit d’une histoire d’amour et connaissant le côté mélancolique très présent chez ce Jury de “the voice Afrique”, c’est donc une histoire triste que je vous encourage à aller écouter instantanément.

11 – Stanley Enow

Le créateur du mouvement “Hein pere“, l’un des artistes les plus controversés du 237, où il a meme fait quoi aux Camerounais ohhh. Ce qui est sûr c’est aussi l’un des rares artistes Kmer qui réussit toujours les durs featurings. Cette fois il nous mélange Ariel Sheney et Diamond Platnumz dans un remix du hit “my way” que vous connaissez surement. Chacun chante là-bas comme il sent, çà sort comme ça sort et à la fin c’est un succès fou. Continuez à tirer sur ce mbom (homme) parce que ça a le don de l’inspirer fortement.

12 – Mimie 

L’une des artistes les plus “underrated” au Cameroun comme diraient nos amis les Américains, ce qui veut dire sous-estimée ou encore n’ayant pas le succès qu’elle mérite. Bien consciente de ses statistiques, elle ne se laisse pas faire et nous sort un très gros hit “j’avance” dans lequel justement elle parle de ce côté de l’Homme qui apprécie dans le noir et à la lumière fait des critiques et a une maligne habitude de vouloir te diminuer. Le message de Mimie c’est donc : advienne que pourra elle avance.

 

13 – Boy TAG ft Daphné ft Sons of Culture

Quoi de mieux dans une atmosphère de tristesse, de deuil comme celle dans laquelle nous sommes plongée qu’une douce mélodie traditionnelle influencée par des artistes urbains, cette chanson nous montre juste une fois de plus que l’union fait la force. Vous avez sûrement reconnu les noms cités plus haut, ok Sons of Culture peut-être pas, c’est justement l’occasion de les connaitre. Bref il s’agit d’une très belle chanson du rappeur très apprécié Boy TAG, qui s’est associé à la belle Daphné et aux “enfants de la culture” (Sons of Culture) pour nous mettre bien musicalement parlant. La chanson implore juste le Seigneur d’aider à repousser les “troubelmakers”, que le chemin soit sans embûches ou alors qu’il obtienne la force de traverser les obstacles sur son chemin. La grande prière vous l’aurez compris.

14 – Tenor

Ebanflang c’est aussi son surnom lui revient encore avec un dur bouillon de mots bien pimentés dans son nouveau titre “Ils ne savent pas” on va même encore expliquer quoi ? Le titre dit tout massah. En tout cas il dit que les gars qui ne savent pas d’où il vient “la ferme !”. Nous on écrit seulement on ne parle pas.

 

15 – Mr Leo

Il a longtemps été sous les feux des projecteurs notamment avec ses titres “jamais jamais“, “e go better” et “désolé” maintenant il nous revient dans un tout autre univers, la voix est toujours la hein vous n’inquiétez pas, il nous fait faire un retour aux sources avec son nouveau titre “zege-zege”, qui de par le vestimentaire, la danse, et même le maquillage nous replonge dans un passé qu’on a tendance à oublier. Je vous invite à aller déguster.

Facebook Comments

Written by 

The spontanious Girl 🌺